AUVERS Mensonges et Affabulations Garantis !

Je ne décolère pas depuis le dernier Conseil Municipal du jeudi 8 février…Je commençais à me calmer et bim ! Voilà que paraît ce cher magazine : « Auvers MAG »…. Il est sensé informer les auversois….

Je vous propose de partager ma lecture qui n’est pas plus objective que leurs écritures et leurs prises de vues…

Prenez en main votre torch journal : ça commence dès la page 2 : la première photo du haut de la page est mensongère car il manque les trois élus minoritaires présents aux voeux ce soir là (Émilie Spiquel, Jean-Pierre Béquet et Marie-A Gillard), c’est une manière de nous écarter, nous n’existons pas et ils viendront ensuite nous donner des leçons de démocratie….

La seconde photo est floue, certains y verront un trait artistique, je pense qu’en fait cela sert à masquer qu’il n’y avait plus aucun élus de la communauté de commune, il ne restait plus que Stéphanie Von Euw (Les Républicains), Conseillère Régionale, de la même trempe que notre édile locale. Par contre, tous les Maires de la Communauté de Communes étaient aux voeux du Maire D’Ennery et ils y sont restés, c’était sûrement plus convivial et moins clinquant qu’ici…

Pages 4 et 5 : Que des photos …Je vous propose un petit jeu, on va jouer à : « où est Isa ? » sur ces deux pages elle apparaît déjà 7 fois peut-être 8 si c’est aussi elle qui descend l’escalier…

Page 8 et 9 : Là c’est normal, nous sommes au coeur du canard, à l’essentiel, au summum de la désinformation…C’est digne des fausses informations de la campagne de Trump ! Elle pourrait expliquer SES projets pour les terrains dit des « Perruchets »ou de la rue du Pois plutôt que de faire peur avec de fausses informations mais pour cela il faudrait avoir un projet global, une vision d’ensemble sur ces deux espaces et leur insertion avec les quartiers environnants. Elle nous avait prévenu en Conseil : « Vous allez voir dans le prochain Auvers MAG, nous allons dénoncer vos mensonges….en pointant son doigt rageur vers nous….Effectivement, ça fait peur… ! En fait, pour aucun des deux projets la finalisation architecturale n’était arrêtée. Les réalisations n’auraient pas ressemblé à ce qu’il y a sur ces photos montages grossiers, fin 2013, nous commencions à travailler sur les plans…

On présente toujours des documents de travail qui ne ressemblent en rien à ce qui sera construit et là c’est le cas !

L’écoquartier avait reçu un avis favorable de l’enquêteur publique, il fallait ensuite continuer à avancer  en ce sens (au lieu de tout stopper en ne réfléchissant pas aux conséquences pour notre ville) et en ce début 2018 les premiers habitants arriveraient et il ne serait nullement question d’amende à payer pour non respect de la loi SRU.  Je mets au défi quiconque de me montrer où sont tous les programmes de logements sociaux que nous revendiquons dans la ville aujourd’hui … La ville est-elle défigurée ? Non. A-t-on construit de grands ensembles ? Non…Avait-on envie de le faire ? Non

Là où elle dit vrai, c’est qu’elle s’était engagée, pendant SA campagne, à ne pas construire de logement sociaux dans SA ville, mais à quel prix ? Coût social pour SES auversois qui aimeraient se reloger dans SA ville et qui ne le peuvent pas, pour SES les bailleurs sociaux pour qui les opérations viables financièrement en 2014, vont coûter bien plus cher aujourd’hui (l’équilibre financier n’est plus le même !) et pour TOUS SES auversois  qui payent indirectement SA pénalité…Merci Mme le Maire ! Voilà le résultat de SON entêtement, SON manque de vision globale, SON manque d’anticipation, SON refus d’écouter les conseils des services de l’État…

Elle a une technique simpliste mais infaillible, tout ce qui se passe bien ou semble bien se passer c’est grâce à elle mais chaque fois qu’un problème se pose c’est « la faute » des autres, les gendarmes, le préfet, l’architecte des bâtiments de France, les employés municipaux mais sa cible préférée reste les élus minoritaires et en particulier celui qui était à sa place lors du mandat précédent….Oui les élus minoritaires ont produit un mémoire de 30 pages (nous vous le communiquerons si cela vous intéresse)et nous maintenons que ce PLU n’est pas adapté et qu’il ne permet pas les évolutions nécessaires à l’habitat d’aujourd’hui et de demain pour Auvers. Le tribunal Administratif n’a pu statuer pour un problème de forme mais sur le fond le PLU reste discordant et les habitants pourront le contester en cas de refus de permis de construire…

Page 10 : la médiathèque….LE PROJET .Ça, pour le coup, c’est un projet intéressant pour les auversois peut-être même pour la communauté de commune si cela avait été partagé…A aucun moment, l’équipe majoritaire n’a souhaité travailler avec les élus minoritaires. Ils ne peuvent pas concevoir que nous somme 28 autour de la table du Conseil Municipal, quel dommage ! Cela aurait été l’occasion d’être unanime une fois au moins dans le mandat…

Page 11 : la résidence séniors….Mais qu’est ce que c’est que ce dessin ? Elles vont être comme ça les maisons ? Cette oeuvre n’est pas signée ….C’est vrai que les enfants signent rarement leurs dessins ! Mais trêve de plaisanterie, elle n’a plus la main sur cet espace (le préfet ne va pas se satisfaire de ce projet compte-tenu du déficit de projets de logements sociaux) et quand on lui pose la question en Conseil Municipal sur le plan d’ensemble de cet espace, elle nous dit que ce seront les promoteurs qui décideront….Ça c’est effrayant ! Comment laisser des promoteurs décider ?

page 12 et 13 : le catalogue…Ouf  ! On échappe au avant/après ! Mais rien d’exceptionnel, c’est la normalité, le quotidien d’une municipalité au fil des ans.

Page 15 : ils n’ont pas aimé le tract distribué par notre association, en même temps ce n’était pas notre objectif et le préfet ne nous a pas désavoué puisque le PLU n’a pas été jugé sur le fond à cause d’un vice de procédure…Nous maintenons donc toutes nos réserves et nos désaccords…Il ne faut pas avoir peur de l’avenir et de l’évolution…

Nous devrions tous être en évolution, tournés vers l’avenir. Accueillir de nouveaux habitants avec des enfants pour que les écoles, les commerces soient maintenus dans notre ville devrait être au centre des réflexions municipales. Mais pour cela, il faut arrêter de faire peur et arrêter d’avoir peur !

Non, vraiment, je n’aime pas le ton de ce journal !

Marie-Agnès Gillard

 

 

Publié dans Billets, Non classé | Laisser un commentaire

DÉBAT D’ORIENTATION BUDGÉTAIRE 2018

Voici la contribution de

vos élus « VIVRE AUVERS ENSEMBLE »

au débat d’orientation budgétaire 2018

1)Le contexte économique et social

Malgré des indicateurs économiques en progrès depuis plus d’un an, telle que la croissance qui est remontée à un niveau d’1,7 à 1,9%,de l’inflation qui reste modérée, des créations d’emplois qui remontent et de taux d’intérêt qui restent bas, la loi de finances pour 2018 resserre encore les concours financiers de l’État aux collectivités locales les mettant en danger pour leur autonomie financière et leurs capacités à promouvoir l’investissement local qui soutient les PME.

Le gel de la DGF ( Dotation Globale de Fonctionnement) pour 2018 prépare les 3 années suivantes à des baisses considérables puisque la volonté du gouvernement est une diminution de 13 Milliards pour l’ensemble des collectivités. Ainsi notre ville ne devrait recevoir qu’en environ 780 000 euros cette année.

De plus les bases imposables n’augmentent que de 1,2% par le nouveau mécanisme de calcul mis en place, soit moins que l’inflation, diminuant encore le pouvoir d’achat des communes .

2) Des éléments locaux défavorables

Le plus grave et de loin est le non respect de la loi SRU (Loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbains) qui entraîne des pénalités de l’ordre de 340 000 euros pour chacune des années 2018,2019 et 2020. La responsabilité est portée Seule par la municipalité qui a décidé de bloquer tous les projets de construction de logements pourtant attendus par tant de familles Auversoises. L’écoquartier en est le plus bel exemple : un dossier bouclé qui ne demandait qu’à démarrer.

Et surtout cessez de tenter de faire porter la responsabilité à d’autres : le Préfet ou l’Architecte des Bâtiments de France : Non ce ne sont pas eux les responsables, c’est vous et votre aveuglement, alors que depuis 3 ans nous ne cessons d’alerter !

D’autre part, comme vous avez peu investi pour la ville en 2017, le FCTVA (Fond de Compensation de la Taxe sur la Valeur Ajoutée) récupéré en 2018 ne sera que de 140 000 euros environ, contre 440 000 euros en 2014

Ces deux éléments rabaissent considérablement les capacités financières de notre ville.

C’est un constat d’échec sévère que vous devrez assumer le moment venu.

Alors pour ne pas seulement constater votre échec, nous allons vous montrer qu’une autre gestion est possible, c’est pourquoi nous allons formuler des propositions

3) Des orientations pour une nouvelle dynamique

-Pas d’augmentation des taux d’imposition pour 2018 afin de ne pas grever davantage le pouvoir d’achat des ménages Auversois déjà trop touchés par les taxes et les hausses qui s’accumulent depuis quelques mois.

  • Lancement de l’écoquartier (dossier passé avec avis favorable à l’enquête publique et comprenant environ deux tiers de logements locatifs sociaux un tiers d’accession à la propriété et de l’activité économique)
  • Signature d’un nouveau contrat de mixité sociale pour reprendre le dialogue avec la préfecture et retrouver la confiance des services préfectoraux
  • Reprise d’un vrai travail partenarial avec le PNR pour s’inscrire complètement dans ses orientations et obtenir les soutiens sur les actions en faveur de l’environnement, de l’économie, du tourisme, de l’agriculture, du patrimoine…
  • Renforcement des liens avec la CCSI (Communauté de Communes Sausseron Impressionniste)pour avancer sur les grandes compétences et sur les projets d’intérêt communautaire ainsi que la mutualisation d’achats et de services.
  • Mise en place d’une nouvelle gestion des ressources humaines en rétablissant la confiance avec les institutions représentatives (Commissions paritaires, représentants syndicaux…),en stoppant toutes les pratiques de type harcèlement, en remettant du lien social, de la confiance et de la responsabilité pour instaurer un réel bien être au travail indispensable pour bien effectuer les missions d’intérêt général au service des habitants et limiter ainsi les arrêts maladie et les honoraires d’avocats.
  • Retour d’un contrat de confiance avec les associations par le retour de la disposition à titre gratuit de plusieurs salles pour les réunions de travail , conseil d’administration, Assemblées Générales… ; redéfinir les subventions en tenant compte de l’intérêt social( exemple : rétablissement d’une subvention pour AES (Auvers Emploi Solidarité)qui réinsère les chômeurs longue durée…), de l’importance des activités pour les enfants et les jeunes dans le sport ,la culture…
  • Renforcement et diversification des enseignements artistiques dans et autour de l’école.
  • Rétablissement de l’initiation à la natation dans les écoles maternelles et élémentaires.
  • Etablissement d’un plan de voirie avec en priorité les réparations des voies et chemins victimes de la crue.
  • Concernant les bâtiments communaux la priorité sera donnée à la transition énergétique (meilleure isolation, énergie, passage généralisé aux LED …). L’entretien courant des bâtiments sera renforcé par le rétablissement de contrats pour les surfaces sportives afin d’assurer leur pérennité.
  • Arrêt de l’achat de la halle marchandise et des wagons (économie 44 000 euros).

4)Conclusion :

Le retour à un fonctionnement démocratique et respectueux de notre commune, le dialogue et le partenariat avec les autres collectivités du Territoire et avec l’Etat, des mesures importantes pour rétablir l’application des lois pour répondre aux besoins des auversois sont les clés d’une nouvelle vision, d’une nouvelle gestion qui associera les habitants et tous les acteurs économiques, sociaux, culturels et citoyens de notre ville et des territoires avec lesquels nous devons avancer pour aller vers plus de bien-être et d’envie de partager les projets et l’avenir d’Auvers-sur-Oise.

Les élus minoritaires du Groupe « Vivre Auvers Ensemble »

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES FÉVRIER 2018

Résultats législatifs

Voici les résultats d’Auvers, mais au final c’est M. Savignat qui gagne avec 51,45 % des suffrages exprimés (suffrages exprimés : nombre de votants moins tous les bulletins blancs et nuls).

La participation des électeurs est historiquement très faible puisqu’elle correspond à plus ou moins 20% suivant les villes et villages.

Ce résultat pose évidemment la question de la représentativité de ce député, cela interroge aussi sur les raisons du manque d’investissement des citoyens…

Nous avons du travail en perspective !

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire